EXPERTIS RETRAITE

Actualités

Actualités

Réforme de 2019 ! le compte à rebours est lancé !

L’accord signé le 30 octobre 2015 par les partenaires sociaux change les règles de calcul des pensions de retraite versées par l’AGIRC et l’ARRCO.

Cette réforme concerne les assurés nés à partir de 1957 et qui demandent leur retraite complémentaire à compter du 1er janvier 2019.

Quelles en sont les conséquences des choix de départ pour une personne née le 3 mars 1957 (par exemple) ?

Pour un départ à 62 ans : - 10% pendant 3 ans !

 

Plus d'infos

Dans ce cas de figure, le salarié qui prendra sa retraite à 62 ans soit au 1/04/2019, subira une décote de 10 % pendant 3 ans soit jusqu’au 01/04/2022.

Pour un départ à 63 ans : pas de malus, 100 % des retraites

 

Plus d'infos

Si ce salarié reporte d’un an la date d’entrée en retraite, soit au 01/04/2020 (63 ans), aucun coef de minoration ne sera appliqué pour lui.

Pour un départ à 64 ans : + 10% pendant 1 an !

 

Plus d'infos

En décalant sa retraite de 2 ans (à ses 64 ans) soit au 01/04/2021, ce même salarié bénéficiera pendant 1 an d’une majoration de 10 % sur ses retraites complémentaires.

Pour un départ à 65 ans : + 20% pendant 1 an !

 

Plus d'infos

En repoussant la date d’effet de sa retraite à ses 65 ans (3 ans de plus par rapport à l’âge légal) soit au 01/04/2022, ce futur retraité se verra attribuer une majoration de 20 % pendant 1 an sur ses retraites complémentaires.

Pour un départ à 66 ans et plus : + 30% pendant 1 an !

 

Plus d'infos

Pour un départ à 66 ans soit au 01/04/2023 dans ce cas de figure, cet assuré profitera d’une majoration de 30 % pendant 1 an sur ses retraites complémentaires.

Pour toutes ces situations, le salarié a tout intérêt à calculer s’il est plus intéressant pour lui d’attendre ou pas. Chaque parcours professionnel est unique. Reculer l’âge de départ en retraite peut se révéler être judicieux pour une personne et pas du tout pour une autre. En faisant appel à EXPERTIS RETRAITE vous optimiser vos choix !

Pension de réversion, évolution des conditions en 2019…

L’accord signé le 30 octobre 2015 par les partenaires sociaux qui prévoit la fusion des deux régimes Agirc et Arrco, harmonise les conditions d’âge pour y prétendre en privilégiant la plus favorable  : 55 ans, à condition que le décès soit intervenu à partir du 1er janvier 2019.